[Veille] Réseaux sociaux pour chercheurs, la visibilité à quel prix ?

Publié le par veilleprobu

Le billet de Cécile Arènes, publié sur le Le Carreau de la BULAC, le carnet de recherche de la Bibliothèque universitaire des langues et civilisations sur Hypothèses.org, débute ainsi :

"Il y a presque deux ans, Christophe Benech, archéologue et chargé de recherche à la MOM, consacrait un billet aux réseaux sociaux académiques, jugeant leur utilisation aussi aisée qu’inquiétante."

« Il est extrêmement facile de s’inscrire sur Academia ou ResearchGate. Pressés d’accéder aux PDF d’articles qu’une recherche sur Google a fait miroiter, on procède en quelques clics à l’inscription qui donne alors accès à une incroyable base de donnée constituée par les documents scientifiques déposés par les inscrits sur leur profil. Mais, lors de cette inscription simple et rapide, qui prête vraiment attention aux conditions générales d’utilisation que l’on s’empresse d’approuver en cochant la case requise ? »

Un problématique importante pour les chercheurs, mais aussi les bibliothèques universitaires dans le cadre de la gestion de l'IST, à l'heure du développement des archives ouvertes.

Lire la suite http://bulac.hypotheses.org/4189

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article